Comprendre les crèches : Les différents types de structures d'accueil petite enfance


Structure parentale, Structure collective, Micro crèche, Structure Familiale, Les Jardins d'enfants ...
Comprendre les crèches : Les différents types de structures d'accueil petite enfance

Vous recherchez un mode de garde en collectivité pour votre tout-petit de moins de 4 ans (ou moins de 6 ans si votre enfant est en situation de handicap) mais vous êtes perdu dans les méandres des différents noms donnés aux structures petite-enfance : crèche, halte-garderie, multi-accueil, micro-crèche, crèche familiale, etc...Quelles sont leurs particularités, leurs différences ? Découvrons-le ensemble.

Selon la nomenclature de la CAF, vous avez 4 grands types d'accueil possible : l'accueil parental, l'accueil collectif, l'accueil familial et le jardin d'enfants.

Leurs points communs ?

  • une soumission obligatoire à l'autorisation d'ouverture de la PMI du département.
  • des locaux respectant les normes de sécurité et d'accueil du public.
  • une direction de structure assumée par un professionnel de la petite enfance : un(e) Éducateur/trice Jeunes Enfants (EJE), un(e) infirmier(e) puériculteur/trice ou encore un médecin.
  • des enfants pris en charge par une équipe pluridisciplinaire composée d'EJE, d'auxiliaires de puériculture et/ou d'auxiliaires petite-enfance.
  • le respect des normes d'encadrement légales : un adulte pour 8 enfants qui marchent et un adulte pour 5 enfants qui ne marchent pas.
  • la participation de la CAF au financement des places, soit via la Prestation de Service Unique (PSU) qui complète les versements qu'effectuent les familles en fonction de leurs revenus, soit directement via des aides attribuées aux parents.
  • l'écriture de projets pédagogique et éducatif, afin de délimiter et de décrire leur identité propre.
  • la désignation d'un médecin référent qui intervient surtout de façon préventive.
  • l'intervention d'un psychologue auprès des professionnels (et parfois des familles) pour y assurer des séances dites d'analyse des pratiques.

Maintenant parlons un peu de ce qui différencie ces accueils les uns des autres : dans leurs modes de fonctionnement, leurs types de gestion mais aussi dans leurs types d'accueils proposés. Précisons en amont que le qualificatif d'une structure vous donnera l'indication de son gestionnaire et non de son type d'accueil.

Structure parentale

Une structure « parentale », comme son nom l'indique, est directement gérée par les parents concernés, regroupés en une association Loi 1901 à but non lucratif. Cela peut être une crèche ou une halte-garderie, les temps de présence enfants peuvent être réguliers ou occasionnels.
Accueillant souvent moins de 25 enfants, les structures parentales demandent aux familles de s'impliquer bénévolement : dans la gouvernance de la structure, la gestion administrative, dans des astreintes de présence en tant qu'adulte encadrant, ou encore dans d'autres aspects de la vie quotidienne (ateliers, courses, bricolages, etc...).

Structure collective

Une structure « collective » quant à elle peut être gérée aussi bien par une association, que par une commune, une intercommunalité, une entreprise de crèche à but lucratif ou encore une entreprise à destination uniquement des enfants de ses salariés. Elle se construit autour d'un projet d'établissement complet, validé à la fois par les professionnels, les parents et les partenaires financiers. Souvent de plus grandes tailles que les structures parentales, les modes d'accueil collectifs se divisent en 3 sous-catégories :

  • la crèche : qui propose aux familles des contrats d'accueil régulier.
  • la halte-garderie : qui contractualise des présences ponctuelles et variables selon les besoins des parents.
  • le multi-accueil : qui combine ces 2 types de contrats. Certains enfants en contrat régulier cohabitent avec des enfants en accueil ponctuel.

Micro crèche

La « micro-crèche » possède quant à elle son statut propre et n'accueille tout au plus que 10 enfants de façon régulière. Son encadrement et son fonctionnement varient selon le gestionnaire et selon si son but est lucratif ou non.

Structure Familiale

Parlons maintenant des structures « familiales » appelées aujourd'hui « services d'accueil familial ». Ces crèches emploient des assistant(e)s maternelles agréé(e)s et les accueillent avec les enfants dont elles ont la garde, une à plusieurs fois par semaine dans un local dédié. Ce lieu est dirigé par un professionnel diplômé EJE, puériculteur ou médecin. En parallèle, ces assistant(e)s maternelles travaillent donc aussi de leur domicile, mais restent salarié(e)s du service d'accueil familial. Les familles ne sont donc pas les employeurs à la différence d'un Relai Assistance Maternelle (RAM).

Les Jardins d'enfants

Enfin, terminons cet article par un focus sur les jardins d'enfants. Ouverts uniquement pour les bambins de 2 à 6 ans en route vers l'autonomie, ce mode de garde offre une alternative avant l'entrée à l'école. Encadrés par des EJE, les enfants profitent d'un cadre et d'un rythme adaptés à leur éveil en favorisant leur socialisation. Encore assez rares sur notre territoire, ils se développent petit à petit là où l'entrée en maternelle s'avère aléatoire avant 3-4 ans.

 Publié le 11 octobre 2017
RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



FERMER