Les Trophées des Nounous récompensent quatre assistantes maternelles d'exception


En France, on dénombre pas moins de 300 000 assistantes maternelles, les fameuses nounous !
Les Trophées des Nounous récompensent quatre assistantes maternelles d'exception


En France, on dénombre pas moins de 300 000 assistantes maternelles, les fameuses nounous ! Avec l'expansion des systèmes de garde alternatifs comme les crêches, cette solution humaine et personnelle reste la préférée des français.

Initiés par CFTC Santé Sociaux, les trophées ont été décernés samedi 27 octobre en vue de la journée nationale des assistantes maternelles.

Paris, le 30 octobre 2018 - Faisant écho à la journée nationale des Assistantes Maternelles, CFTC Santé Sociaux, la fédération des métiers de la santé et des services à la personne, a remis les Trophées des Nounous. Pour cette 3e édition, le jury a reçu 350 dossiers, envoyés par les mamans, gardant ainsi souvent la surprise auprès de leur employée.

Quatre catégories d'assistantes maternelles ont eu la satisfaction d'être récompensées :

- Trophée Particulier Employeur : Farida Medjkoune, résidant à Marseille (13)

Née en Algérie, Farida est mère de trois enfants (5, 8 et 12 ans) qu'elle élève seule à Marseille suite au départ de son mari. Les parents du petit Colin, M. et Mme Hollender, ont souhaité nommer Farida qui a accueilli Colin en tant qu'assistante maternelle. M. et Mme Hollender étaient alors au chômage et commençaient à créer leur entreprise (une chocolaterie). Devant leurs faibles revenus, Farida n'a pas appliqué le tarif pratiqué habituellement à Marseille pour l'accueil d'un enfant par une assistante maternelle (-7,5%). Pourtant, elle rencontre énormément de difficultés à boucler ses fins de mois. C'est d'autant plus à saluer que Farida accueille Colin sur des horaires atypiques (très tôt le matin, tard le soir, le samedi...). Elle réalise un nombre d'heures plus important que ce qui est prévu à son contrat. Farida va même jusqu'à préparer des plats pour les parents de Colin car elle sait qu'avec leur activité naissante ils n'ont pas toujours le temps de manger. Claire Hollender (la maman de Colin) qualifie même Farida de surhumaine car Farida se lève à 5h le matin pour préparer les repas pour tout le monde et traite Colin comme elle traite ses propres enfants. Aujourd'hui la situation s'améliore puisque la chocolaterie des époux Hollender prend son envol. Un second bébé est arrivé dans la famille Hollender et va être confié, bien évidemment, à Farida. A travers la consécration de Farida, nous souhaitions récompenser tous les assistants maternels et assistantes maternelles qui se dévouent en prenant en compte les difficultés des parents qui les emploient.

- Trophée Particulier Employeur : Farida Medjkoune, résidant à Marseille (13)

Née en Algérie, Farida est mère de trois enfants (5, 8 et 12 ans) qu'elle élève seule à Marseille suite au départ de son mari. Les parents du petit Colin, M. et Mme Hollender, ont souhaité nommer Farida qui a accueilli Colin en tant qu'assistante maternelle. M. et Mme Hollender étaient alors au chômage et commençaient à créer leur entreprise (une chocolaterie). Devant leurs faibles revenus, Farida n'a pas appliqué le tarif pratiqué habituellement à Marseille pour l'accueil d'un enfant par une assistante maternelle (-7,5%). Pourtant, elle rencontre énormément de difficultés à boucler ses fins de mois. C'est d'autant plus à saluer que Farida accueille Colin sur des horaires atypiques (très tôt le matin, tard le soir, le samedi...). Elle réalise un nombre d'heures plus important que ce qui est prévu à son contrat. Farida va même jusqu'à préparer des plats pour les parents de Colin car elle sait qu'avec leur activité naissante ils n'ont pas toujours le temps de manger. Claire Hollender (la maman de Colin) qualifie même Farida de surhumaine car Farida se lève à 5h le matin pour préparer les repas pour tout le monde et traite Colin comme elle traite ses propres enfants. Aujourd'hui la situation s'améliore puisque la chocolaterie des époux Hollender prend son envol. Un second bébé est arrivé dans la famille Hollender et va être confié, bien évidemment, à Farida. A travers la consécration de Farida, nous souhaitions récompenser tous les assistants maternels et assistantes maternelles qui se dévouent en prenant en compte les difficultés des parents qui les emploient.

Lien vers le témoignage vidéo


- Trophée Association / Entreprise : Véronique Penisson, résidant à Gardanne (13)


Assistante maternelle à une vingtaine de kilomètres de Marseille, Véronique est adhérente d'une association d'assistantes maternelles lorsque son mari décède. Elle ne trouve plus la force de s'impliquer dans la vie associative et s'en retrouve exclue. Quelques temps plus tard, retrouvant des forces et motivée par sa fille, Véronique décide de créer sa propre association ainsi que ses propres sites/forum internet d'information. A ce jour, ce forum réunit plus de 2000 inscrits. L'association AMDPG (Assistantes Maternelles Des Poussins Gardannais) possède son propre site internet qui est à la fois un espace d'échange et d'information jouant un rôle de conseil et d'accompagnement pour les assistantes maternelles. La mairie de Gardanne met à la disposition de l'AMDPG un espace physique qui permet aux assistantes maternelles adhérentes et aux enfants gardés par celles-ci de se réunir et d'organiser de nombreux évènements. Aujourd'hui Véronique fédère autour d'elle. Son association est devenue une référence locale mais reçoit des sollicitations de toute la France.

Lien vers le témoignage vidéo


- Trophée Handicap : Patricia Chobert, résidant à Chailly en Brie (77)


Assistante maternelle depuis 10 ans, Patricia accueille plusieurs enfants dont Clément et son frère Emeric, un jeune garçon autiste de 13 ans. Les parents des garçons étant hôtesse de l'air et steward, il arrive parfois que Patricia en ait la garde pendant plusieurs jours et nuits consécutives. Bien plus qu'un simple rôle d'assistante maternelle de jour, elle joue un rôle capital dans l'éveil d'Emeric. Elle a appris à gérer l'autisme pour qu'Emeric ne souffre pas de sa situation et de l'absence de ses parents mais aussi pour que naturellement il trouve les moyens de s'éveiller.
A travers ce prix remis à Patricia, nous souhaitions récompenser tous les assistants maternels qui n'hésitent pas à se former afin de pouvoir répondre aux besoins spécifiques liés à l'accueil des enfants en situation de handicap afin de leur apporter l'équilibre et la chaleur humaine dont ils ont besoin pour grandir. Et qui, comme dans le cas d'Emeric et Clément, aident les enfants à faire face aux absences fréquentes de leurs parents en raison de leur profession.

Lien vers le témoignage vidéo


- Trophée Coup de cœur du jury : Virginie Bourdon, résidant à Saint-Germain-en-Laye (78)

Pendant trois ans, Virginie a été l'AVS de Souleyman, jeune adolescent souffrant de troubles de Dys. Elle lui a permis de trouver la force nécessaire pour affronter les difficultés scolaires qu'il vivait. Développant des liens particulièrement forts, elle fut finalement pour lui bien plus qu'une AVS. Aujourd'hui Virginie a pour projet de créer une école inclusive. Pour cela, elle a déjà repéré des bâtiments historiques à Verneuil-sur-Avre, dans les Yvelines, voués à être vendus à un promoteur pour y construire des logements. Elle souhaite les préempter pour y implanter son école et a réussi à convaincre la mairie de mettre la vente en attente. Virginie semble timide au premier abord mais c'est une réelle battante ! Elle ne lâche rien quand il s'agit des intérêts des enfants handicapés. Les AVS font un métier différent de celui des Aides Maternelles, ce qui ne leur permet pas d'être primées aux Trophées des Nounous. Toutefois, nous souhaitions les mettre en avant car ce sont de vrais professionnels de l'enfance au même titre que les assistants et assistantes maternelles. Cette année, c'est donc Virginie a gagné le cœur du jury.

Lien vers le témoignage vidéo

Chaque lauréat a reçu un trophée et une carte cadeau multi-enseignes de 250 euros.

« Avec ces Trophées, nous avons l'ambition de mettre en lumière une profession qui est trop peu valorisée et souffre d'un grand manque de reconnaissance, alors que les assistantes maternelles s'occupent de ce que notre société a de plus précieux, » déclare Jean-Marie Faure, Président de la CFTC Santé Sociaux. « Ces nounous sont des personnes exemplaires, dont nous espérons que le profil inspirera des vocations au sein du grand public ».

La cérémonie s'est clôturée par le spectacle de Marine Baousson, jeune comédienne à l'humour décomplexé. Cette bretonne, gagnante du Montreux Comedy Festival, a partagé sa bonne humeur communicative et son énergie explosive, aux grands comme aux petits !

 Publié le 30 octobre 2018
RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !



FERMER